Message d'erreur

User warning: The following module is missing from the file system: flexifilter. For information about how to fix this, see the documentation page. in _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (line 1143 of /usr/share/drupal7/includes/bootstrap.inc).

Compose+

Equipes IIHM, Magma, Prima

G.Calvary, H.Fiorino, Y.Gabillon, P.Reignier, S.Zaidenberg

Dans le cadre de sa thèse Yoann Gabillon (IIHM-MAGMA) étudie la possibilité de composer des interfaces de manière dynamique en situation d'exception. Sonia Zafeinberg, doctorante à PRIMA,  a développé  un outil qui s'adapte au contexte de l'usager et qui apprend de son comportement.   
L'objectif de l'expérimentation est de mesurer la perception et l'opinion de usagers face à ces nouvelles technologies, de connaitre les améliorations et les fonctionnalités souhaitées et aussi de définir des interfaces appropriées. 

 

Objectif de l'expérience

  • Connaitre les perceptions du public vis à vis des nouvelles technologies et en particulier de l'intelligence ambiante. 
  • Mesurer les opinions et les perceptions des personnes vis à vis de ces interfaces 'adaptables' et 'apprenantes'.
  • Faire émerger les fonctionnalités et  les améliorations souhaitées.
  • Faire imaginer des interfaces les plus appropriées 
  • Faire tester les prototypes   

Méthode

Expérience : Mesure des perceptions et des opinions

Décembre 2008

Des interviews ont été menés auprès de auprès de 26 personnes aux profils variés -  Classes d’âges : 9 personnes de 18 à 25 ans, 7 personnes de 26 à 40 ans, 7 personnes de 40 à 60 ans, 3 personnes de plus de 60 ans - Genre : 12 femmes et 14 hommes - Statut professionnel : 14 actifs, 9 inactifs et 3 retraités - Catégorie professionnelle : artistes, ouvriers, techniciens, étudiant, cadres. - Zone d’habitation : 3 personnes en zone rurale, 5 en zone rurbaine et 18 en zone urbaine.

Pour approcher ces perceptions, la grille d'entretien a abordé les points suivants : 

  • les habitudes des utilisateurs vis-à-vis de l’informatique, d’internet et de l’informatique ambiante
  • les scénarios préférés d’utilisation du système
  • Quels modes d’interaction l’utilisateur souhaite utiliser pour exprimer sont objectif utilisateur
  • La tolérance aux erreurs possible d’un système devant interpréter l’objectif de l’utilisateur.

Les interviews durent une heure par personne. L’interview commence  par mesurer les habitudes d’utilisation de l’informatique, d’internet puis de l’informatique ambiante. Une maquette du système(volet apprentissage et situation d'exception) est ensuite présentée au sujet. Cette phase nous permet de connaitre les besoins de l’utilisateur et d’identifier les modes d’interaction préférés.

Quelques résultats

Expérience : Conception des interfaces

Juin 2009

Cette partie de l'expérience concerne uniquement le travail de Y.Gabillon. A partir des résultats des entretiens, des fonctionnalités originales et non prévues ont été proposées par les sujets. Mais lors de ces échanges les sujets avaient des difficultés à imaginer comment interagir avec ces outils et il était difficile de mesurer la tolérance aux erreurs. C'est pourquoi nous organisons plusieurs  focus group afin de faire imaginer les modes d'interaction et les interfaces les plus appropriés. 
Les sujets  sont des personnes recrutées de manière aléatoire dans l'agglomération Grenobloise. Une répartition en genre et âge a été effectuée. Deux profils ont été choisis des non informaticiens et des techniciens de l'informatique. 

Expérience : Tests des prototypes

Septembre 2009

A l'issue des focus group, des prototypes seront réalisés et tester auprès du grand public. Pour cette expérience, un nombre important de tests sera effectué afin d'évaluer plusieurs contextes d'utilisation et plusieurs modes d'interface.